Qui suis-je ?

Bienvenue chez moi !

Je me présente, moi c’est Carmen. Educatrice de Jeunes Enfants de 29 ans, passionnée par mon métier, la petite enfance, les neurosciences, les pédagogies alternatives, la communication gestuelle associée à la parole, la littérature enfantine, le bricolage et loisirs créatifs en tout genre, le caramel au beurre salé, les animaux noir et blanc… Et les longues phrases.

Après le confinement, j’ai eu à cœur de transmettre mes savoirs en partageant mon quotidien en crèche sous le pseudonyme de Carmen Prosper. A vrai dire il y en a même eu un avant, mais ne revenons pas sur le passé… Quoi qu’il en soit, l’aventure « blog-réseaux sociaux » a été tellement pleine d’enrichissements et d’opportunités que, depuis, j’ai tout quitté pour de nouveaux projets !

J’ai été serveuse, nounou, organisatrice d’anniversaires, accessoiriste/intermittent du spectacle… Et puis l’envie de reprendre mes études s’installe et, un bilan de compétences à la mission locale de mon quartier plus tard, je découvre le métier d’Éducateur de Jeunes Enfants. Je suis entrée au centre de formation l’Horizon en 2014. J’ai obtenu mon diplôme d’EJE en 2017 et ai exercé dans différentes crèches, publiques et privées. Après 3 années épanouissantes mais éreintantes dans la dernière, un besoin de changement s’est fait sentir.

De plus en plus curieuse de l’activité libérale pour une Éducatrice de Jeunes Enfants, j’ai commencé à me renseigner tranquillement. Consacrer du temps de qualité aux familles pour accompagner la parentalité, aux enfants pour soutenir vraiment leurs étapes de développement. À mes collègues aussi, pour la création de projets et d’outils ou l’analyse de pratique. Rendre tout ce que j’ai pu apprendre utile en partageant mes connaissances. Et continuer de m’enrichir de celles des autres, pouvoir monter des projets concrets, sur le long terme… Voilà ce qui m’intéresse !

Alors me voici, me voilà, prête à conquérir cette utopie. Parce qu’il faut rêver un peu ! Et qui ne rêverait pas de vivre de sa passion ? Ma carrière de funambule est compromise, mais EJE Libérale ça je peux le faire. Si en plus je peux apporter mon modeste caillou à l’édifice de l’éducation en accompagnant d’autres que moi dans leur cheminement, j’aurais accompli ma plus grande mission.

Parce que c’est la promesse que je me suis faite en formation, quand tout a commencé à changer dans mon esprit. Si j’avais déjà en moi une sensibilité pour l’enfance, tout ce que j’ai appris à clairement chambouler mes croyances et mon positionnement d’adulte auprès des enfants. Il était inconcevable que je garde tout ça pour moi, parce que c’est presque d’utilité publique finalement. Je poursuis donc la quête de l’épanouissement professionnel avec vous, parce que c’est quand même un peu vous qui m’avez porté jusque là !

Des articles paraîtront toujours régulièrement sur le blog, du bricolage au partage de livres en passant par de vraies réflexions pédagogiques pleines de mots compliqués qu’on décrypte. Vous me retrouverez aussi sur Facebook, Instagram et Youtube, toujours plus ou moins activement selon les jours. Mais à cela s’ajoutent dorénavant la gestion d’entreprises et du coup mes prestations ! Rien de mirobolant, même s’il faut bien que je fasse bouillir la marmite, je n’en veux pas une en or… L’idée est de proposer des choses accessibles et adaptées à tous les besoins, à toutes les envies, tout en restant très riches.

Parce que je sais l’importance de mon métier, très humblement. Je vois aujourd’hui qu’il est vraiment devenu nécessaire d’entamer cette profonde réflexion sur l’éducation, sur la petite enfance, sur nos rôles d’adultes. Et les Educateurs de Jeunes Enfants nous sommes un peu les pros pour ça. Je veux dire, nous sommes formés pour nous questionner, qualifiés pour chercher des réponses. Pas les connaître toutes, les chercher. C’est ce que je vous propose de faire. Chercher ensemble les réponses aux questionnements, aux problématiques que vous pouvez rencontrer. Ou tout simplement trouver les moyens, la confiance nécessaire pour réaliser les choses telles que vous le souhaitez ou les aviez imaginé.

Je n’ai malheureusement pas de baguette magique, parce que j’ai fais une école d’Educateur de Jeunes Enfants et pas Poudlard. Mais heureusement c’est grâce à cela que j’ai appris qu’il n’y a de magie que dans le regard qu’on pose. Alors, envie de remettre un peu de magie avec moi ?

Je vous en prie,

Faites comme chez vous.

Mes différentes formations :

– Signes associés à la parole

– Montessori 0-6 ans 

Laisser un commentaire

%d