Billet d'humeur

Apprendre à Surmonter les Difficultés de la Vie

Apprendre à Surmonter les Difficultés de la Vie

« Ne cherchez pas à éviter à vos enfants les difficultés de la vie. Apprenez-leur à les surmonter. » – Louis Pasteur

La vie n’est pas toujours facile à affronter, même pour nous adultes. Alors on aimerait bien pouvoir préserver au maximum les enfants, nos enfants. De toutes ces vilaines choses que l’on peut rencontrer sur son chemin de vie. On voudrait qu’il ne leur arrive que du bien, qu’ils ne ressentent que des émotions positives, qu’ils soient toujours en sécurité. Mais est-ce qu’on le protège vraiment finalement ?

Pas question de mettre les enfants face à des problème d’adultes ou dans des situations violentes pour leur montrer à quel point la vie est dure ! Je me questionne justement sur leurs capacités à comprendre le monde qui les entoure simplement et les choses qui les touchent plus directement. Et ils surmontent déjà tant de petites et de grandes difficultés au quotidien, sans que nous n’y prêtions vraiment attention finalement. Conquérir le toboggan en montant par la pente après des dizaines et des dizaines de tentatives, récupérer stratégiquement un jouet adoré dont on a perdu la propriété exclusive ou même tout simplement apprendre, tout apprendre : à marcher, à parler, à lire.

Je me questionne sur notre propre capacité à nous adultes, à accepter de voir les enfants en difficulté ? Physiquement ou émotionnellement d’ailleurs. Ca marche pour la volonté de consoler parfois à tout prix, mais aussi pour l’aide physique qui n’est finalement pas toujours une aide. Qui pourrait même être vue comme une sorte d’entrave à une conquête d’autonomie et à la réalisation de soi.

Plutôt que de les voir en difficulté, si on changeait de regard pour les voir en recherche de solution, en développement de stratégies, en expérimentations… On a plutôt tendance à vouloir leur faciliter la vie et c’est extra par qu’on adapte pour eux, un environnement qui ne l’est pas à la base. Mais est-ce qu’on inhibe pas quand même un peu par nos comportements, la possibilité pour eux de se découvrir et donc se développer autrement. De faire face à l’adversité, de travailler leur persévérance et surtout leur confiance en eux. Et en leur capacité à trouver en eux les ressources nécessaires à leur accomplissement.

Est-ce que c’est pas un truc qui nous manque à nous aussi en tant qu’adulte ?! Et est-ce qu’on aurait pas aussi parfois besoin de leur regard sur les choses difficiles pour en voir la beauté ? J’aimerais pouvoir leur laisser un monde meilleur, plus beau, sans toutes ces horreurs qu’ils finiront tôt ou tard par apprendre, par comprendre. Mais peut-être qu’eux détiennent en eux les solutions que nous n’avions pas. Notre rôle est juste de les accompagner à les découvrir et à s’en saisir !

Carmen

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :