Moi tout seul (DIY), Qu'est ce qu'on fait aujourd'hui ?

Atelier Mini-Monde de la Forêt

Mini-Monde de la Forêt

Salut tout le monde !
Je prends comme toujours beaucoup de retard sur tout ce que je voudrais vous partager… Entre le quotidien et surtout mon ordi ou le réseau qui fait des siennes, j’ai du mal à tenir le rythme et parfois garder mon calme devant mon écran…

Cette semaine, je vous partage un atelier que je vous avais déjà présenté plutôt sur les réseaux lors de notre semaine « Voyage à la banquise » à la crèche. Mais jamais en tant que tel, alors que je l’utilise pourtant très souvent : les Mini-Mondes !

Comme je suis encore dans les temps, je vous partage celui de l’Automne ou de la Forêt, que nous avons créé en collaboration avec mon équipe de choc cette année.
Récolte de brindilles, de marrons, feuilles mortes, quelques figurines d’animaux forestiers et le tour est joué ! Vous avez un atelier ludique, en deux en trois mouvements.

Nous les avons installées dans les super bacs d’Ikea cette fois, mais je l’ai déjà proposé dans un carton géant ou tout simplement au sol. A ce niveau là c’est plus une réflexion logistique on va dire, en terme de ménage et rangement, tout ça, tout ça… Parce que suivant ce que vous utilisez pour construire votre Mini-Monde, ça peut être très salissant, ou vraiment pas pratique à nettoyer. Et l’intérêt c’est de pouvoir laisser les enfants agir en toute liberté avec ce qui est mis à leur disposition sans paniquer sur les heures de ménage qu’on va avoir derrière.

C’est l’occasion pour les enfants de manipuler pleins de choses différentes : les textures, les formes, les poids, les tailles… Donc de travailler aussi pas mal sur le vocabulaire en accompagnant ses gestes, ses découvertes et ses actions par la parole. Mais c’est aussi et surtout un moment où on utilise toute son imagination, toute sa créativité. On invente des histoires, on rejoue des choses de sa vie, on met en scène les personnages, on leur crée des aventures… Ce sont vraiment des moments fascinants à observer je trouve, je me passionne à les observer jouer, créer, inventer…

Les figurines sont des éléments indispensables du jeu symbolique. On en parlera dans un article dédié si vous le souhaitez (à quoi servent-elles concrètement ? Quels types de figurines choisir pour quelle tranche  d’âges ?). Plus que du « faire semblant », elles permettent de faire incarner. C’est une manière d’apprivoiser ses émotions en attribuant à des objets inanimés ses propres sentiments et vécus. Mettre en scène son monde intérieur en quelque sorte. C’est aux alentours de 18 mois que les enfants commencent à se saisir de cette « fonction symbolique ». Lorsqu’ils ont acquis la capacité à se représenter mentalement des personnes, des situations, des actions. Et le lien de cause à effet, des conséquences…

Plus tard encore, ils deviennent de vrais scénaristes. Ils associent les personnages, les figurines, élaborent de vraies narrations et s’amusent à les superposer, font du lien avec les histoires des autres, les combinent. Les progrès de langage et de la construction de la pensée vont rendre les histoires de plus en plus riches avec le temps. Et parfois si drôles !!! Un vrai plaisir partagé !

Allez à vos figurines maintenant, je suis sure que je vous ai donné envie de leur inventer de grandes aventures.
Je pense préparer un nouveau Mini-Monde d’hiver différent de celui de l’an passé… Je vous partagerais sa réalisation dès qu’il sera fait ! Et j’essaye de vous partager des choses chouettes à proposer pendant les vacances qui approchent à grand pas !

Prenez bien soin de vous d’ici là
A très vite !

Carmen

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :