On va dire des gros mots !

Les VEO (Violences Educatives Ordinaires)

Les VEO (Violences Educatives Ordinaires)

 

Bonjour tout le monde !
J’espère que tu vas bien ?
Aujourd’hui et quelques jours après la Journée Internationale des Droits de l’Enfant, j’avais à cœur de continuer à les promouvoir en lançant l’épineux (mais non moins indispensable) sujet des Violences Educatives Ordinaires.

Les VEO ?! Kézako ?

 Les Violences Educatives Ordinaires (fessées, coups, cris, menaces, chantage…) sont encore malheureusement trop répandues. Et dans une période de mode des « Normalisons ceci et cela », il serait temps de « Dé-Normaliser » le fait que les adultes aient encore tant besoin d’user de ce genre de violences pour accompagner les enfants. Les leurs ou ceux dont ils prennent soin en l’absence de leurs parents d’ailleurs.

C’est un travail de fond énorme parce que tout ça repose sur un tas de croyances établies depuis des siècles et des siècles. Des croyances desquelles découlent des manières d’être et de faire auprès des enfants. Qui vont elles-mêmes influencer leur compréhension du monde, des relations et la manière dont ils vont se les approprier.

Depuis peu, les châtiments corporels sont interdits en France, mais le chemin est encore long pour transmettre que les violences n’ont aucune valeur éducative et qu’elles ne peuvent pas être cautionnées.

Parler de violences… C’est un peu trop non ?!

Nous nous devons de lutter farouchement contre la maltraitance mais aussi contre toutes ces petites choses que les adultes font, sous couvert d’éducation mais qui n’ont en fait aucune valeur éducative. Pire encore elles ont des conséquences vraiment néfastes sur le développement de l’enfant et son épanouissement. Les menaces, le chantage, ou pire encore les coups. Ce n’est pas un « faux problème » comme on l’entend souvent. Et ce n’est pas non plus « chacun fait ce qu’il lui plait ».

Il n’est question de culpabiliser personne, mais de faire prendre conscience pour faire changer les choses. Casser le cercle vicieux du « je transmets ce que j’ai reçu » en agissant directement sur les croyances.

NON IL N’Y A PAS DE BONNES FESSÉES, NI D’HUMILIATION « EDUCATIVE » !!!!!

MAIS OUI ON EST TOUS CAPABLES DE RENVERSER LA TENDANCE !!!!

Alors ok ! Mais comment on fait ?

D’abord en bannissant l’éducation par la peur, oublier cette idée que l’enfant doit obéir à tout prix et surtout… SURTOUT le  « mais on a toujours  fait comme ça ! » .  Parce que là on a clairement besoin de changer les choses ! Et que pour ça, il va falloir passer par la case remise en question. De ses valeurs, de ses actions, du sens et de l’équilibre qu’elles ont, de ces croyances aussi…

Il y a encore un travail de pédagogie énorme à fournir. Et c’est de ma responsabilité d’Educateur de Jeunes Enfants (de Professionnels de la Petite Enfance en général) de lutter contre ces croyances et surtout de transmettre de vraies infos utiles. Et c’est dans la transmission qu’on est vraiment utile parce que ça donne du sens à ceux qui apprennent. Ça les implique et surtout on ne se positionne pas dans le jugement. Ce qui est particulièrement important avec ce genre de sujet délicat.

 

Nous avons besoin de reconsidérer l’enfant et la relation que l’on a avec lui. Penser l’obéissance comme une responsabilité et non comme un pouvoir. Penser l’enfant comme une source inépuisable d’expériences et d’acquisitions et non comme un vase à remplir coute que coute à notre image. C’est très montessorien finalement tout ça ! Je vous invite d’ailleurs à aller jeter un coup d’oeil à la bibliographie que je vous ai concocté sur sa pédagogie. Vous trouverez de pépites qui vous accompagnerons à repenser votre positionnement d’adulte et ce que vous avez envie de transmettre. Elle se trouve juste ici !

En matière de VEO, je ne peux que vous conseillez de jeter un oeil au travail de l’association Stop VEO, Enfances Sans Violences. Depuis 2016 ils luttent activement pour faire changer le regard sur les enfants et surtout les méthodes d’éducation discutables… dont on ne discute jamais vraiment finalement. Ils ont aussi créé le Décodeur des VEO, un petit livre qui décortique vraiment l’historique, l’évolution des mentalités, des comportements… Comment tout ça se construit, ce que ça a comme conséquences concrètement sur l’enfant, sur nous, sur la relation que l’on construit avec lui. Un livre qui nous amène à comprendre, pour ENFIN changer la donne ! Il est édité aux éditions First, conviendra à toutes les bourses puisqu’il ne vous coûtera que l’équivalent de 3 baguettes. Et vous pouvez le trouver sur leur site juste ici  !

Mais je me questionne…

Vous le savez comme toutes les chouettes, je réfléchis beaucoup. Et du coup… Je ne peux m’empêcher de remarquer encore trop souvent que l’on ose pas intervenir dans certaines situations dont nous sommes témoins. On sait que sur ce genre de sujet on doit prendre des pincettes pour ne pas braquer ses interlocuteurs, faire en sorte d’amener les choses sans jugement…

Je me questionne donc sur le fait de prendre plus ces risques, toujours dans l’idée d’accompagner l’appropriation de nouvelles manières de faire et pas de culpabiliser, plutôt que de laisser le risque à des enfants de subir quelconque forme de violence. Et si on imagine que notre action peut se retourner contre l’enfant ?

De mon côté, je regrette de ne pas être intervenue dans certaines situations, d’avoir fait la sourde oreille ou l’aveugle…

J’aimerais avoir vos ressentis ? Vous êtes vous déjà retrouvés dans ce genre de situation ?

Le mot de la fin…

Les Violences Educatives Ordinaires découlent beaucoup de mauvaises informations et de faux savoirs sur le monde de la petite enfance. En transmettant nos savoirs nous pouvons agir directement sur ces croyances et enfin arriver à leur extinction définitive MOUHAHAHAHAHA (rire de méchant qui fait peur !!!!)

J’espère n’avoir heurté personne avec cet article en tout cas, je sais à quel point le sujet peut-être personnel et sujet à interprétation aussi. Je vous prépare dès à présent d’autres articles bien fournis comme celui-ci, je sais que vous les appréciez. N’hésitez pas à me faire vos retours ici ou sur mes différents réseaux. C’est un sujet qui m’intéresse particulièrement !!

Je vous dis à tantôt !
Prenez bien soin de vous, des tout-petits et des plus grands…

Carmen

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :