Billet d'humeur, On va dire des gros mots !

Il Faut Tout un Village pour Elever un Enfant

Il faut tout un village pour élever un enfant

« Il faut tout un village pour élever un enfant – proverbe nigérian »

 

De nombreuses citations ou pensées nous venant du continent africain nous rappelle l’influence qu’auront toutes les personnes qui gravitent autour de l’enfant dès sa naissance. Ceux qui vont lui transmettre, de qui il va s’approprier tout un tas de choses aussi différentes les unes des autres. Sa famille proche, bien sur, mais celle plus élargie aussi et encore plus loin toute la communauté même. Au Soudan aussi on dit : « Un enfant, est un enfant de tout le monde ».

En fonction des époques et des cultures, l’éducation de l’enfant a souvent été comme une responsabilité partagée. Toute la communauté transmet, accompagne, inculque et protège aussi. On pourrait presque parler de parentalité élargie, voire communautaire.

Ce que nous vivons moins dans nos régions occidentales, ou nous ne connaissons parfois pas nos voisins et ou, pour le coup, la parentalité strictement familiale est plutôt la norme. On peut même parfois être offusqué qu’un « étranger » se permette de reprendre son enfant par exemple, ou même de lui parler, on pourrait d’ailleurs pour ça, le trouver « étrange ». Mais on créé des « villages » différents. La famille, les amis, les professionnels de toute sorte qui accompagnent enfants et familles, d’autres parents de la crèche, de l’école, du quartier…

Dans mon esprit, ces phrases et cette manière de faire soulignent aussi l’importance que ces personnes qui entourent l’enfant soient différentes pour qu’il s’en enrichisse au maximum. Même s’il existe un partage de valeurs entre les personnes d’une même communauté qu’elle soit familiale ou villageoise. C’est ce qui me parle le plus en fait. Parce qu’elles transmettent aussi aux enfants le droit d’être différent, le droit de s’inspirer de tout le monde et de n’importe qui finalement. De s’imprégner de ce qui leur parle vraiment à eux.

Et à vous, elle vous transmet quoi cette phrase ? Et comment vous parle cette façon d’accompagner l’enfant ?

Carmen 🌻

1 commentaire

  1. […] mon article d’hier que vous trouvez juste ici on parlait de tout ce « village » qu’il fallait pour élever un enfant. Aujourd’hui je […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :